Les principales techniques d’aménagement des berges

Les ouvrages de protection de berge sont de trois types : les ouvrages de génie civil constitués de maçonneries en pierre ou en béton, de gabions ou d’enrochements ; les ouvrages de génie végétal constitués de végétaux vivants et qui bénéficient des aptitudes biologiques, physiologiques et physiques de ces plantes, pour protéger les berges contre l’érosion ; les ouvrages mixtes qui associent les techniques de génie civil et de génie végétal.

Pour aller plus loin

Adam, P., N. Debiais, F. Gerber, B. Lachat. (2008). Le génie végétal, Un manuel technique au service de l’aménagement et de la restauration des milieux aquatiques. Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables.

Bonin, L., A. Evette, P. A. Frossard, P. Prunier, D. Roman and N. Valé (2013). Génie végétal en rivière de montagne, Connaissances et retours d’expériences sur l’utilisation d’espèces et de techniques végétales : végétalisation de berges et ouvrage bois. Grenoble.

Frossard, P.A., Evette, A., (2009). Le génie végétal pour la lutte contre l’érosion en rivière : une tradition millénaire en constante évolution. I.E.A.T., 99–109.

Gray, D. and R. Sotir (1996). Biotechnical and Soil Bioengineering Slope Stabilization – A Practical Guide for Erosion Control. New York, John Wiley and Sons, Inc.

Lachat, B. (1994). Guide de protection des berges de cours d’eau en techniques végétales. Paris, Ministère de l’Environnement.

THE CITY OF CALGARY, (2012), Design guidelines for erosion and flood control projects for streambank and riparian stability restoration.

Zeh, H. (2009). Génie biologique, manuel de construction, Société suisse du génie biologique et Fédération Européenne pour le génie biologique.